Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Lun 9 Avr - 20:03
Comme c'est quand même les Dingues de Jeux qui ont lancé la campagne MONDIALE d'Eden, c'est normal que je poste ici mes journaux de parties... histoire de pas faire comme Pierre et de pas inventer des parties à +500 Kaps Razz

Mais tout de suite, l'intro Very Happy

___________________________________________________________________________

Alisha fini de monter la colline de cendre, et entrevois enfin la silhouette qu'elle poursuit depuis des mois.

Il n'est pas dans son habitude de demander de l'aide, ou de chercher de la compagnie. Elle voyage seule, et survit seule depuis son exil du Matriarcat, seulement aidé de sa volonté et parfois d'un minions sacrifiable. Mais pas cette fois. Cette fois, elle a besoin de quelqu'un d'autre. Elle a entendu sa légende il y a des années, et maintenant qu'elle a besoin d'elle, elle c'est mise à sa recherche.

La femme en cuir noir se retourne et lève son arbalète. Alisha garde son épée au fourreau et sourit sarcastiquement.

"Je suis venu te chercher, Mad Doña.
- Je vois ça, Alisha l'apatride... C'est pour ça que je pointe mon arme sur toi.
- Tu n'en auras pas besoin. J'ai besoin de ton aide.
- Dans quel but ?
- Il me faut une armée. Nous avons des richesses à piller.
- Et il est où ce trésor ?
- Les Flandres."

Mad Doña baisse son arbalète, tentant de savoir si son interlocuteur est sérieuse, mais Alisha continue de la regarder droit dans les yeux avec un sourire assuré et carnassier.

"J'ai appris d'un mâle mourant l'existence et la position exacte d'un chemin à travers les marais. Seule, je ne pourrai rien faire."

Mad Doña se retourne vers l'horizon et s'absorbe dans ses pensées. Après quelques secondes de réflexion, elle dit simplement :

"Je connais quelqu'un qui nous fournirais une armée, mais tu ne l'aimera pas, et il tentera sans doute de te tuer à la première occasion. J'ai aussi quelques rumeurs à suivre, des parias, des fous... dans un premier temps, je pense à un homme obnubilé par les tombes et à un survivant surhumain.
- Ils seront parfaits.
- Si je t'accompagne, c'est moi qui décide. Je rassemble une troupe, mais tu en fais partie."

Alisha ne répond rien. Elle se contente d'élargir son sourire et de repartir vers le bas de la colline, où l'attends son esclave portant ses affaires.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Lun 9 Avr - 20:03
Première partie : Contre l'ATT de Momo

__________________________________________________________________________________

Nous sommes arrivés dans les Flandres. Nous avons voulut nous installer dans une ruine de l'ancien temps, mais les mutants étaient là aussi.

Nous avons tenté de les repousser. Alisha et son esclave sont partit sur un flanc, le Fossoyeur au milieu et Ken et un chien de l'autre côté. Je suis resté derrière pour avoir une vue d'ensemble cohérente.

Alisha et son chien ont mis hors de combat le mutant et son monstre, mais a succombé à ses nombreuses blessures. Les légendes sur sa résilience ne sont pas usurpées.

Sur l'autre flanc par contre, les deux colosses se sont révélés trop fort pour nous. Sans se fatiguer, celui maniant une hache monstrueuse a tué le chien, combattu Ken et a réussit à l'assommer, et s'est mis à ma poursuite. La mutante au bouclier à elle réussit à vaincre le Fossoyeur avant de venir aussi à moi.

Le premier affrontement n'a pas été à notre avantage. Les apatrides sont des solitaires, et ça a rendu inutile toute stratégie. Je me suis éclipsé vers la troupe du Condottiere, je sais que ceux qui respirent encore nous rejoindront rapidement. Ils ont survécu seuls jusqu'ici, ils trouveront un moyen de quitter ce champ de bataille et de revenir en sûreté avec nous.

___________________________________________________________________________________

Infos pratiques :

Je perds la partie, et seule Mad Doña est survivante...
Je gagne au total 90 Kaps, pas assez pour soigner tout le monde, qui ne peuvent de toute façon pas revenir à la partie suivante.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Lun 9 Avr - 20:04
Deuxième partie : contre les sœurs de Minus-y de DemonMS (son point de vu ici)

______________________________________________________________________________

Alors que je rejoint les libérés du Condottiere, je les trouve dans une grande agitation.

Nous ne sommes pas les seuls à être arrivé dans les Flandres, et une troupe du Matriarcat a été repéré un peu plus loin. Ça ne pouvait pas plus mal tomber. J'ai convaincu le Condottiere et sa troupe de me suivre, mais ils sont impossibles à diriger quand il y a des sœurs à porter de main.

Un des libéré a même espionné le camp des sœurs, et a révélé que la plupart des sœurs s'occupent de la défense de leur camp, tandis que les noires et les esclaves partent en exploration.

Je n'ai pas le choix, ces anciens esclaves veulent leur revanche, et je n'ai pas les moyens de les en empêcher si je veux les garder sous contrôle. Autant les accompagner pour éviter la catastrophe.

Nous avons trouvé un endroit où nous infiltrer pour saboter leur point d'eau et deux points centraux de leur camp. Si je peux leur donner une revanche avec quelques sabotages, on ne s'en sortira pas si mal. Dans une des caisse, j'entends un petit animal fouiller, mais il n'a pas l'air dangereux. Il porte un petit sac... je préfère pas savoir.

La vengeance, il l'ont eut... mais sans aucune jugeote. Ils ont foncé dans le tas en braillant et en agitant leurs armes. J'ai eut le temps de tuer le seul esclave présent pour éviter que le Condottiere ne se mette en tête de le libérer en oubliant le plan.

Pendant que le Berserk et la seule personne qu'il refuse de frapper -le Condottiere- sont partit tout droit vers le plus gros nombre de sœur, tandis que le Fureur s'est contenu suffisamment longtemps pour allez vers le flanc gauche gardé par une seule sœur, avec dans son ombre le Fléau.

Le Condottiere et le berserk ont tenu le centre longtemps, mais ont été submergé et ont finit par succombé sans avoir put saboter le point d'eau.

Le Fureur est aussi éliminé, suite à un cocktail molotov et quelques coups de lance, mais laisse le temps au Fléau de faire sauter un des points stratégique... avant de prendre également des coups de lance.

Je n'ai pas le choix, j'ai courut droit vers le troisième point laissé sans surveillance, et l'ai saboté avant de laisser ces fous ce débrouiller pour rentrer.


_______________________________________________________________________________________

Infos Pratiques

Je perds 150 à 162... j'étais pas loin !
Mad Doña est à nouveau la seule survivante... ça deviens une habitude...
Je gagne 160 kaps, ce qui me fait une bonne réserve pour soigner quelques combattants, mais pas tous.
Mad Doña gagne son second point d'expérience ! J'ai tiré trois cartes d'équipement, et l'une d'elle était évidemment une arbalète Sad mais j'ai gardé les Rollers, qui lui permettent de faire un mouvement pour 1PS, et pour un tireur, c'est cool !
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 01/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Lun 9 Avr - 20:13
Gierulf a écrit: histoire de pas faire comme Pierre et de pas inventer des parties à +500 Kaps  Razz

Ha quel qu un d autre a enfin le courage de le dire
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 06/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Lun 9 Avr - 22:10
Beaux pavés, très prenants Smile
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 02/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Mar 10 Avr - 12:18
Doucement les gars ! Y’a pas plus honnête que les Bolos de la Muerte, tous mes Kaps sont ramassés sur les cadavres encore chauds de mes adversaires, d’ailleurs Soukata j’étais pas loin des 200 Kaps après avoir fait tes poches ! Merci d’arrêter avec cette légende urbaine

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Mar 10 Avr - 12:39
Moi aussi, je suis heureux quand je dit des vacheries Very Happy
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 01/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Mar 10 Avr - 12:57
C est pas une légende urbaine c est juste que ta bande compte maintenant 3 fois toute les références anges de Dante après 4 parties a 118000 kaps hors taxe chacune.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Ven 4 Mai - 14:31
Je rattrape un peu mon retard... ça fait un moment Very Happy
______________________________________________________________________________


Nous sommes dans un état déplorable.

Toute la troupe est blessée à divers degrés. Nous n'essayons même plus de continuer notre exploration, nous cherchons juste à trouver de quoi bander les plaies et où nous reposer.

Nos vivres commencent à manquer, il faut que j'aille chasser. Alisha est suffisamment remise pour m'accompagner, tout comme le taciturne Fossoyeur. Nous partons tous les trois vers un endroit où nous avons entendu de nombreux cris de bêtes.

La zone est pleine de créatures sauvages. Je me mets immédiatement au plus haut d'un bâtiment en ruine pour avoir une bonne vue et abattre les bestioles. Au sol, Alisha avance pour fouiller une caisse tandis que le Fossoyeur écrase d'un coup de pelle un necrovore. Je ne sais pas qui va manger ça, mais pas moi en tout cas...
Notre présence est rapidement repérée et un grand nombre de créature accourt vers nous. Parmi elles, il y a une meute entière de Lycals dirigé par un terrible Dominant lycal. Avant que nous ayons eut le temps de réagir, le Fossoyeur est en prise avec un fangeux et un dogue chitineux, Alisha encaisse la terrible charge du dominant lycal, et mon perchoir est assiégé de lycal sautant de plus en plus haut vers moi...

J'ai le temps d'abattre un dogue chitineux avant que le premier lycal n'arrive à mon étage, il est temps de se défendre ! Je réussit à lui planter a main nue une flèche dans l'œil, mais un second fait son apparition. Je m'en débarrasse juste à temps pour voir ce qui se passe en contre bas.
Alisha est toujours en prise avec le Dominant, elle à reculé et ses blessures sont rouvertes. Je la vois alors avec ses dernières forces planter profondément son épée dans le flanc du monstre, qui finit par s'effondrer. J'entends à peine son hurlement de victoire, plus loin, le Fossoyeur a été légèrement blessé aussi et tente de fuir un Fangeux. D'un tir bien ajusté, j'élimine la créature poisseuse, juste à temps pour sentir une mâchoire se refermer sur ma jambe. Un lycal n'était pas tout à fait mort, mais juste blessé. Je n'ai pas le temps de l'achever, il s'enfuit en jappant.

Tandis que nous ramassons nos trophées, je repère une trace de pas massif. Je la remonte prudemment, jusqu'à apercevoir un colosse. Nous sommes trop blessé pour espérer vaincre ce monstre, mais à mon étonnement, il ne semble pas agressif. J'ai entendu parlé d'un mutant colossal qui vit en solitaire, simplement surnommé "Brutal". Son masque l'empêche de parler, mais à force de signe, j'arrive à le convaincre de nous rejoindre. Dans notre état, la protection d'un tel colosse est peut-être notre seul espoir... même si ça nous coûte toute notre chasse...

Troisième partie : contre des CNJ (Scénario solo "Prédation" par gregauryc, explication ici)

Infos Pratiques

Les PV ont peu d'importances dans ce scénario. Je fait 336 Kaps ! ça fait du bien !
Mes trois combattants survivent à la partie, je gagne donc 1XP avec chacun.
Comme j'ai au total 466 Kaps j'hésite un moment entre soigner tout le monde et prendre un nouveau combattant... je me dis que j'aurais pas souvent l'occasion d'engager Brutal (que je viens de finir de peindre) et je casse donc la cagnotte pour me le payer... mais mes combattants seront forcement un peu blessé à la prochaine partie...
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

le Ven 4 Mai - 14:34
La présence de Brutal a rassuré tout le monde... mais nous sommes toujours incapable de nous soigner correctement. Il nous faut un endroit où nous reposer, un endroit ou enfin poser un camp sécuriser.

Il y a un regroupement de ruine un peu plus loin. Je pense que nous ne sommes pas les seuls à vouloir les occuper, mais nous n'avons plus le choix... et un "Gros" avantage.

Seul Ken se dis assez soigner pour m'accompagner, mais je le vois encore de temps en temps se tenir une côte mal ressouder. Je ne peux rien lui dire, les morsures de Lycals me font encore souffrir, et certaines se rouvrent de temps en temps...

La zone de ruine possède encore quelques appareils en état de marche. Je ne sais pas à quoi ils servent, mais les sécuriser ne sera jamais perdu. Notre but principal reste de prendre les bâtiments et d'empêcher quiconque d'y pénétrer... ça ne sera pas facile, entre la bande de biker et la horde alien que je vois s'approcher...

Il ne faut pas plus d'ordres à Brutal. Il se rend immédiatement dans le bâtiment le plus grand, au centre des ruines, et commence à l'escalader. Ken est un peu plus prudent, et fouille un tas de débris, y trouvant trois couteaux de lancer en parfait état. Quand à moi, je suis intrigué par ces appareils de l'ancien temps. J'escalade un petit tas de ruine pour regarder de près la machine qui se trouve au premier étage. Elle semble fonctionner, mais je n'ai toujours aucune idée de ses fonctions, elle semble juste créer une sorte d'énergie.

Voyant un motard bien gras, Ken lui lance immédiatement deux couteaux, qui ne semblent pas lui faire plus de gêne que ça, mais qui distrait le surhomme... Un balèze portant un grand bouclier et une armure de fortune lui tombe dessus d'un étage. J'entends la batte cloutée de l'Ange briser les côtes mal soignées de Ken, qui crache une gerbe de sang... il tiens encore sur ses pieds, mais son adversaire n'aura pas beaucoup de mal à l'assommer, ou pire...

Profitant de la rixe qui éclate de l'autre côté des ruines entre les anges et les nephilims, je vais vérifier un autre appareil dans un autre bâtiment, celui d'où est sortit le guerrier au bouclier. Celui-là aussi est en état de marche. A mes pieds, Ken esquive les attaques de son adversaire, et lui jette son dernier couteau. Il n'est pas en état de contre-attaquer, mais il reste un expert du combat au couteau, il ne tombera pas si facilement.

Les Anges ont bien des difficultés faces aux aliens, mais je profite de la situation. Sur mon perchoir, je repère deux combattants aliens blessés, et les alignes. Il me suffit de deux carreaux pour les mettre au sol. Brutal tiens toujours la bâtiment centrale, et Ken, ayant fuit son adversaire, se dirige vers le troisième bâtiment principale.

Quand la poussière retombe, je suis satisfaite. Les Anges ont fuient, emportant leurs blessés. Les Nephilim survivants se sont barricadé dans un bâtiment en périphérie, et nous tenons trois lieux sûr. Il ne faudra pas longtemps à Brutal et au reste de notre troupe pour déloger ces lézards de leur cachette, et l'endroit sera à nous. Surtout que ces machines se sont avéré être des générateur pour une clôture électrifiée, enfin un endroit défendable.

Enfin, nous avons un endroit "sûr" pour nous reposer et nous soigner.

Quatrième partie : contre les Nephilim de €yw@ et les Anges de Dantes de Vargounet (Partie multi avec Domination et Générateur Haute Tension) [Je ne connais pas encore le nom de leur bandes, je modifierais dès que je les aient !]
Infos Pratiques

N'ayant pas put les soigner totalement, Mad Doña a commencé la partie avec 1PC coché dans la tête, bras et torse, et Ken avec 1 PC coché dans le torse...
Brutal a fait peur à tout le monde, personne n'est venu le chercher ! Very Happy
Je gagne 287 PV grâce à mes combattants chers aux sommets des buildings, et à quelques tirs chanceux de Mad Doña. 15PV supplémentaire parce que €yw@ jouait 120pts de nephilims, et quelques Kaps de mes caisses, je finit avec un total de 332 Kaps. Heureusement, les caisses étaient vides (6 Kaps...)
Tous mes combattants gagnent un point d'XP et Mad Doña gagne sa seconde amélioration ! J'ai le choix entre un PC en plus pieds, ou torse, ou un +1CBT. Après mûre réflexion, je choisit de lui donne le +1CBT même s'il coûte 10pts. La donzelle coûte maintenant 35pts ! ça va faire mal aux budget des parties, ça...
Contenu sponsorisé

Re: Les Survivants Déchaînés - Journal de Campagne

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum